Aide à l'embauche des jeunes de moins de 26 ans : un dispositif provisoire mis en place

Un Décret n° 2020-982 du 5 août 2020 institue une aide à l'embauche des jeunes de moins de 26 ans.

Cette mesure est destinée à soutenir l’emploi de ces derniers pour faire face aux conséquences de la crise sanitaire. Elle s'inscrit dans le cadre du plan « 1 jeune, 1 solution » et doit permettre aux employeurs de réduire le coût du recrutement d’un jeune salarié effectué entre le 1er août 2020 et le 31 janvier 2021.

Jusqu’à 4 000 euros pour l’embauche d’un jeune de moins de 26 ans

L’aide forfaitaire d’un montant de 4 000 euros sur un an pour un salarié à temps plein permet de compenser pendant la première année les cotisations sociales pour un jeune, rémunéré jusqu’à deux fois le montant du SMIC horaire, embauché en CDI ou CDD d’une durée d’au moins 3 mois. Elle est versée par tranche trimestrielle au prorata du temps de travail et de la durée du contrat.

Une aide à l’embauche pour les contrats signés dès le 1er août 2020

Les entreprises et associations disposent d’un délai de 4 mois à compter de l’embauche du salarié pour déposer leur demande d’aide. La plateforme de téléservice permettant le dépôt de la demande, auprès de l’Agence de services et de paiement, sera ouverte à partir du 1er octobre 2020, pour obtenir le versement d’un premier paiement trimestriel.

Les entreprises et associations disposent donc de 6 mois à compter du 1er août 2020 pour embaucher un jeune de moins de 26 ans et bénéficier de l’aide.

 

Votre contact :
Martine Panossian, Avocat associé, Pôle Social

 

@bblmavocats #bblmavocats #social #travail #embauche #aides #jeunes

A jour au 7 août 2020

 

En poursuivant votre navigation sur ce Site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale.