Zone d'alerte renforcée et maximale : Le Gouvernement prône le recours au télétravail

En zone d’alerte renforcée et maximale, les employeurs et salariés doivent, autant que possible, recourir au télétravail.

Lors de la réception des partenaires sociaux, le 5 octobre 2020, à une réunion de travail intitulée "Réponse à la crise" consacrée aux mesures destinées à faciliter la reconversion des salariés, au déploiement du plan jeunes et aux métiers en tension, la Ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion, Elisabeth Borne a rappelé "la nécessité de recourir au télétravail autant que possible dans les zones d’alerte renforcée et maximale".

A ce titre, Elisabeth Borne a appelé à "intensifier le télétravail pour les entreprises des zones concernées, tant que la situation sanitaire l’exigera, en passant par le dialogue social afin de trouver des solutions équilibrées permettant de garantir protection des salariés et poursuite de l’activité économique".

"De nombreux postes de travail permettent un travail à distance, et des rotations peuvent s’organiser afin de limiter l’impact sur le collectif de travail. Dans les zones d’alerte renforcée et maximale, nous demandons aux employeurs et aux salariés, en responsabilité de trouver les organisations adaptées à chaque entreprise, et de limiter ainsi les interactions sociales, que ce soit sur le lieu de travail ou dans les transports en commun. Il s’agit d’un effort collectif demandé aux entreprises mais un effort nécessaire pour réduire la circulation du virus" a expliqué Elisabeth Borne aux partenaires sociaux.

"Nous faisons confiance aux partenaires sociaux pour parvenir, par un dialogue social de proximité et de qualité, à mettre en œuvre ces mesures dans la concertation", a précisé Laurent Pietraszewski, Secrétaire d’Etat chargé des Retraites et de la Santé au Travail.

Le protocole national en vigueur depuis le 1er septembre 2020 pour assurer la santé et la sécurité des salariés en entreprise face à l’épidémie de COVID-19 continue de s’appliquer.

Retrouvez le Communiqué de Elisabeth Borne du 5 octobre 2020.

 

Vos contacts : Martine Panossian, Sandrine Delogu Bonan, Avocates associées, Pôle Social, BBLM Avocats

 

@bblmavocats #bblmavocats #bblm #covid-19 #social #télétravail

A jour au 5 octobre 2020

 

En poursuivant votre navigation sur ce Site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale.